PEPITE FRANCE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mission nationale PEPITE

 

Le Ministère de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur et de la recherche avec le soutien du Ministère de l’Economie,
de l’Industrie et du Numérique et de la Caisse des Dépôts et des Consignations, a annoncé quatre mesures nationales
en novembre 2013 dans la continuité des Assises de l’Entrepreneuriat. Elles ont été mises en œuvre à partir de septembre 2014 :

FORMATION

L’accès pour tout étudiant (universités et grandes écoles) à des modules de formation en entrepreneuriat et en innovation intégrés aux maquettes pédagogiques, du bac à bac +8, dans toutes les disciplines. Au 30 juin 2015, 120 000 étudiants ont accès à ce type de formation (100 000 en 2014).

STATUT

La création du Statut National Etudiant-Entrepreneur (SNEE, une 1ère mondiale) qui s’adresse :

  • aux étudiants en cours d’étude qui veulent passer à l’acte, proche du statut du sportif de haut niveau, il a vocation à favoriser la réussite d’étude par équivalence notamment la substitution du projet entrepreneurial au stage ; 
  • aux diplômés, notamment de moins de 28 ans, pour conserver un statut social étudiant pendant la période de création d’entreprise ;

  • au 30 juin 2016, 1 427 étudiants avec le SNEE, 1 884 candidats (923 candidats en 2014-2015 dont 645 SNEE attribués) ;

PRIX NATIONAL PÉPITE

La création d’un prix national PEPITE mis en œuvre par PEPITE France dans le cadre du concours ILab (MENESR-CDC) avec une subvention lors des créations d’entreprise avec des critères sur l’ambition du projet et sur l’innovation. En tout : 150 lauréats régionaux et 53 lauréats nationaux !

29 PÉPITE

La mise en place de 29 Pôles Etudiants Pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat (PEPITE) sur les sites d’enseignement supérieur afin de soutenir la mise en place des programmes de formation en entrepreneuriat et en innovation dans les établissements et de pré-accompagner les étudiants-entrepreneurs dans leurs projets entrepreneuriaux.

Jean-Pierre Boissin est chargé par le Secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur et à la recherche de coordonner la mise en place de ces 4 mesures (incitation à la mise en place des actions, transfert de bonnes pratiques, études d’impact, nouvelles propositions, recherche de financements publics et privés).

 

Parallèlement, le MENESR a favorisé la création de postes dédiés à l’entrepreneuriat dans le cadre des politiques de site d’enseignement supérieur. Le CGI (opérateur CDC) a lancé un Programme Investissement d’Avenir (PIA) sur la culture entrepreneuriale des jeunes. Le projet PEPITE France a été lauréat en 2015.

PEPITE FRANCE (FNEGE)

AXE 1

Développer des outils numériques de sensibilisation à l’entrepreneuriat ; avec les partenaires AJE, BANQUE POPULAIRE et CASDEN et MINIMENTO

AXE 2

Mettre en place des certificats de compétences en entrepreneuriat et en innovation en partenariat avec ANDRH et SKILVIOO afin de les valoriser aussi sur le marché du travail : intrapreneuriat, business developper

AXE 3

Renforcer le statut national étudiant-entrepreneur avec le programme Pépite Starter :

Mise en place des centres de coworking dans les PEPITE avec un programme d’accélération des projets, en partenariat avec SCHOOLAB

Mise en réseau national des étudiants-entrepreneurs via une plateforme collaborative ENTR’UP et d’autres plateformes partenaires de mise en réseau comme STARTSQUARE

Renforcement des financements de projets d’Etudiants-Entrepreneurs : prêts d’honneur spécifiques avec INITIATIVE FRANCE, financement participatif avec KissKissbankbank, Hello Merci, mise en lien avec France Business Angels, Business Angels Grandes Ecoles et IN EXTENSO

Orientation vers les incubateurs publics et privés, en France ou à l’étranger pour favoriser des échanges d’étudiants-entrepreneurs, avec notamment l'intégration de certains projets du programme PEPITE Starter dans l'incubateur géant Station F

PEPITE France a aussi vocation à mettre en lien les PEPITE et les grandes entreprises (RSE, Innovation, Incubation).